Directeur, Science et programmes

La Fondation

La Fondation Brain Canada est un organisme de bienfaisance dynamique qui se consacre au financement de la recherche transformatrice sur le cerveau partout au Canada. La Fondation recueille des fonds au profit de la recherche sur le cerveau et gère les 240 000 000 $ du Fonds canadien de recherche sur le cerveau, un partenariat public-privé innovateur appuyé par Santé Canada ainsi que plus d’une centaine de partenaires et de donateurs. Brain Canada prône une approche « un cerveau une communauté » qui perçoit le cerveau comme un système interconnecté et vise à resserrer les liens de la communauté intéressée par le cerveau.  Pour de plus amples renseignements, visitez le site braincanada.ca.

Description du poste

Le Directeur, Science et programmes dirige les programmes et activités scientifiques et de recherche de Brain Canada.  Le titulaire du poste encadre le personnel scientifique et de programmes en veillant au déroulement de tous les programmes de financement en recherche, de leur conception jusqu’à leur aboutissement, notamment les activités touchant les concours, l’octroi et la gestion des subventions ainsi que le suivi des travaux de recherche subventionnés.  Le Directeur, Science et programmes prête son concours aux échanges scientifiques avec les principaux intervenants, dont le Gouvernement du Canada, les partenaires et bailleurs de fonds en recherche, les universités ainsi qu’avec le milieu canadien et international de la recherche en neuroscience.  Il incombe au Directeur d’élaborer une stratégie détaillée de transfert des connaissances de manière à établir un canal de communication entre les chercheurs et les décideurs. Le titulaire du poste relève du Président et chef de la direction et travaille au siège social de Brain Canada à Montréal. De plus, il joue un rôle important au sein de l’équipe de direction de Brain Canada.

Responsabilités

A)  Gestion de programmes

  • Pilote la conception, la mise en œuvre et l’exécution de tous les programmes de recherche et de formation, conformément à la mission de Brain Canada visant à promouvoir l’excellence en recherche sur le cerveau au Canada.
  • Supervise une équipe scientifique et de gestion de programme professionnelle.
  • Met au point et rédige les appels de demande décrivant les initiatives de Brain Canada en matière de recherche.
  • Participe à la recherche et au recrutement d’évaluateurs de demandes de subventions et de membres du Comité de sélection, et recommande l’affectation des demandes aux différents évaluateurs et membres du comité de sélection.
  • Supervise le cadre de surveillance des bénéficiaires de fonds en matière de suivi des progrès et recommande des mesures correctives au Président et chef de la direction lorsque les progrès accomplis ne sont pas satisfaisants, notamment en examinant des rapports avec le Responsable des programmes.
  • Supervise la collecte de données et de reddition des comptes au gouvernement, aux partenaires et aux donateurs en ce qui concerne les programmes.
  • Veille à la bonne coordination et au partage de l’information entre l’équipe de programme et le reste du personnel, y compris celui du service des finances et des affaires juridiques. Cette tâche inclut, entre autres, la mise en œuvre et le maintien d’un processus de suivi permettant de vérifier la complétion en temps opportun des contrats de subventions octroyés, ainsi que les progrès scientifiques et la reddition des comptes relatifs aux projets subventionnés en cours
  • Se tient au fait du travail des membres du personnel des programmes afin de les remplacer temporairement le cas échéant.

B)   Interlocuteur du Conseil consultatif scientifique (CCS) et du Comité sur les politiques de recherche             (CPR)

  • Appuie le travail du Conseil consultatif scientifique (CCS), agit comme agent de liaison entre le président du comité et le personnel, organise l’ordre du jour des réunions du CCS de concert avec le président ainsi que les consultations supplémentaires auprès du milieu scientifique et de la recherche.
  • Assure une bonne communication entre le Conseil consultatif scientifique (CCS) et le Conseil d’administration par le biais du Conseil sur les politiques de recherche (CPR).

C)   Entretient un dialogue constant avec le milieu de la recherche

  • Organise et facilite les rencontres en personne ou virtuelles entre chercheurs, partenaires et autres intervenants afin de préciser et de planifier les initiatives de recherche ou de faire le point sur les initiatives en cours.
  • Bâtit un réseau de contacts avec des intervenants clés du milieu de la recherche et collecte régulièrement des renseignements.

D)  Recherche de partenariats

  • De concert avec le Président et chef de la direction, dialogue avec les donateurs et partenaires potentiels afin de cerner des objectifs de partenariat communs, tout en développant et en négociant des programmes de financement d’intérêt mutuel.

E)   Transfert de connaissances

  • Élabore une stratégie détaillée de transfert des connaissances prévoyant la synthèse, la dissémination, l’échange et la mise en application des connaissances. La démarche doit faire en sorte que les applications pratiques des résultats de recherche puissent être exploitées par les décideurs qui influent sur les pratiques politiques, de gestion et cliniques, ainsi que par les patients et la population dans son ensemble.
  • Travaille avec le personnel et les consultants des communications et des programmes au développement d’une stratégie visant à renseigner les stagiaires, le milieu de la recherche, les établissements de recherche et les partenaires de financement sur les activités de recherche actuelles et futures de Brain Canada. Recommande des réponses aux questions de nature scientifiques provenant de demandeurs dans le cadre de concours.
  • À la demande du Président et chef de la direction, représente Brain Canada lors de rencontres avec des chercheurs, partenaires potentiels, parties prenantes et le public, et répond aux médias sur les questions scientifiques portant sur la science du cerveau et le rôle que joue Brain Canada dans l’avancement des connaissances à cet égard.

F)  Élaboration de politiques

  • De concert avec le Conseiller juridique principal, élabore et met à jour les politiques de Brain Canada relatives aux conflits d’intérêts, à l’intégrité scientifique, à l’éthique de recherche, aux publications, à l’accès et au partage des données, à la propriété intellectuelle et autres aspects liés à la recherche.

Compétences et caractéristiques

  • Expérience de travail d’au moins 10 ans au sein d’un organisme de financement en recherche ou de gestion auprès d’un organisme de recherche;
  • Détenir un doctorat pertinent;
  • Expérience de recherche en neuroscience, en santé mentale ou dans un domaine connexe (biomédical, social ou de comportement);
  • Expérience en matière de gestion et de motivation d’une petite équipe de professionnels de manière à atteindre les objectifs fixés par le Président et chef de la direction, tout en respectant l’échéancier établi;
  • Maîtrise de la langue française et de la langue anglaise, tant à l’écrit qu’à l’oral;
  • Bonne capacité de communication et de vulgarisation des enjeux scientifiques et de recherche auprès de différents publics, notamment les chercheurs, le grand public et les médias, qu’il s’agisse d’entretiens en tête-à-tête ou d’allocutions devant plusieurs centaines de personnes;
  • Habiletés exceptionnelles en rédaction anglaise requises afin de rédiger des textes clairs et exhaustifs, notamment des politiques de recherche, des appels de demande, des réponses aux questions de nature scientifique et des échanges avec d’importants interlocuteurs externes;
  • Bonnes connaissances globales des méthodes, approches et limites de la recherche contemporaine en neuroscience et en santé mentale;
  • Compréhension du milieu de la recherche sur le cerveau au Canada et la façon dont la Fondation Brain Canada y contribue;
  • Connaissance des grandes initiatives de recherche internationales en neurosciences;
  • Maîtrise des exigences réglementaires et éthiques régissant la recherche sur le cerveau;
  • Bonne compréhension et perspective de l’influence combinée de la recherche biomédicale, clinique et translationnelle ainsi que des services de santé et de la population dans la transformation d’une découverte en produit, pratique ou politique permettant d’améliorer la vie des Canadiens;
  • Flexibilité et résilience face aux échéanciers serrés, aux priorités concurrentes et, parfois, aux publics critiques;
  • Réputation d’esprit stratégique et d’entrepreneuriat;
  • Disponibilité pour travailler en dehors des heures de travail normales et pour voyager au pays ou à l’étranger.

La Fondation Brain Canada est un employeur appliquant les principes de l’égalité des chances qui offre un milieu de travail dynamique et une rémunération et des avantages compétitifs.

Nous encourageons les candidats à postuler sans délai, car les candidatures seront évaluées régulièrement jusqu’à ce que le poste soit pourvu.

*Pour faciliter la lisibilité du texte, le masculin englobe le féminin dans ce document.